La validation des acquis

La validation des acquis de l'expérience (VAE)

Dans le fonctionnement actuel du marché du travail, les entreprises recherchent des compétences. De plus en plus, le curriculum vitae est l'élément majeur d'un dossier de candidature à un emploi, tandis que le diplôme devient un élément de repérage qui simplifie la sélection des candidats.

Lorsqu'on dit que quelqu'un a beaucoup d'expérience, ou une grande expérience, cela signifie qu'il a fortement amélioré ses compétences dans un domaine donné, grâce à la pratique. L'expérience est donc une source de compétences.

L'expérience professionnelle dont nous parlons ici, est celle qui est fondée sur l'action. Elle exclut toutes les formations explicites basées sur des programmes pouvant constituer des cursus. Elle dépend en grande partie de l'individu lorsqu'il est placé dans un environnement de travail.

Il est évident que toutes les situations de travail ne sont pas porteuses des mêmes possibilités d'acquisition ou de révélation de compétences. Il y a des emplois formants qui donnent des occasions nombreuses d'acquérir des compétences par l'expérience, et d'autres, plus répétitifs, qui limitent les possibilités d'acquisition.

L'expérience professionnelle occupe une part importante dans une politique de mobilisation et de valorisation des ressources humaines. Autant la Collectivité Nationale s'est organisée pour certifier des formations scolaires, autant elle doit prendre en compte et reconnaître les« acquis de l'expérience » pour les valider et les certifier, en somme, pour les « diplômer ».

La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)  vous permet l'obtention d'un diplôme à part entière. Vous obtenez les mêmes droits et les mêmes statuts que si vous étiez passés la formation initiale, la formation continue, ou la formation en alternance ou de professionnalisation. Ainsi, des adultes, qu'ils aient un niveau de formation initiale élevé ou non, ayant acquis des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être au cours de leurs expériences professionnelles, peuvent accéder à des diplômes de qualification. C'est un système qui valide avant tout, des aptitudes réelles.

La VAE s'inscrit dans un processus de valorisation des individus. Elle est un acte officiel par lequel les compétences acquises par l'expérience sont reconnues par la communauté.

Il ne s'agit pas d'une conversion automatique de l'expérience en diplôme. Il s'agit de permettre à des citoyens qui en ont besoin et qui peuvent justifier d'une partie des connaissances et des aptitudes exigées pour l'obtention d'un diplôme,  de faire reconnaître et de faire valider leurs expériences. C'est aussi une manière de reconnaître l'expérience professionnelle comme étant une voie d'accès au diplôme aux côtés de la formation initiale et de la formation continue.

L'école continuera certes de conserver son monopole de certification; celle-ci pouvant simplement être accélérée pour les personnes qui remplissent des critères prédéfinis.

La validation des acquis de l'expérience produit les mêmes effets que le succès à l'épreuve dont le candidat a été dispensé.