Elaborer son Projet Professionnel

Elaborer son projet professionnel

Le projet professionnel : voilà un terme dont tu as dû entendre parler dès ton arrivée en école ! Source d’angoisse pour certains, chemin tout tracé pour d’autres, le projet professionnel ne laisse pas indifférent. Plusieurs questions se posent quant à l’intérêt de construire son projet professionnel, la façon de l’appréhender et de le présenter aux recruteurs.

Ce qui n’est pas un projet professionnel.

  • Une envie passagère sans connaissance précise de ses vrais atouts et de ses objectifs précis
  • Une simple recherche d’emploi au sens " élémentaire " du terme (toute légitime soit-elle!)
  • Un opportunisme de mercenaire (je vais là où on me paye le mieux)
  • Une ambition démesurée
  • Un tâtonnement velléitaire (pourquoi pas faire cela, on verra ce que cela donne…)

Ce qui est un projet professionnel.

Un vrai projet professionnel est un document écrit, clair, précis, détaillé, argumenté et validé par une ou plusieurs personnes (voir validation).

Il met en valeur:

  • Une connaissance lucide de vous-même; Une connaissance de vos compétences et de vos aptitudes à les faire évoluer; Une vision de ce vers quoi vous voulez tendre en termes de:
  • responsabilités
  • moyens d’action
  • formation
  • résultats
  • mais aussi … d’épanouissement personnel

Une perception si possible de l’environnement économique mais aussi du management et même de la culture qui vous permettront de vous exprimer et de vous réaliser

Le projet professionnel, pour quoi faire ?

La création du projet professionnel est avant tout un exercice de projection : l’objectif est de déterminer à un horizon de 2 ou 3 ans ce que tu souhaiterais faire, et ce même si tu ne peux pas mettre un nom exact sur le métier. Construire ton projet te permettra d’orienter ta recherche de stage ou d’emploi, ou encore de choisir une spécialisation de façon construite et réfléchie.

Même si tu n’as pas d’idée précise de métier, pose-toi les questions suivantes : dans quel domaine est-ce que j’aimerais travailler ? Sur quel type de fonction ? Sur le terrain ou dans un bureau ? Au contact de la clientèle ? Dans une entreprise de biens ou de services ? Tu dois également faire une évaluation objective de tes compétences, de tes qualités et défauts, qui te permettront de définir rationnellement les postes que tu peux occuper. Pour cela, pose- toi les trois questions suivantes :

  • Qu’est-ce que je veux faire ?
  • Qu’est-ce que je sais faire ?
  • Qu’est-ce que je peux faire ?

Comment construire ton projet ?

N’hésite pas à partir d’une passion, par exemple l’agroalimentaire, pour ensuite cibler les entreprises spécialisées dans ce domaine, et envisager la plus-value que tu pourrais leur apporter et le poste que tu pourrais occuper. Après avoir cerné un peu plus précisément le domaine ou le métier vers lequel tu souhaites t’orienter, rien de mieux que d’avoir le témoignage direct d’une personne occupant la fonction que tu convoites. Cela te permettra d’appréhender de l’intérieur les avantages et inconvénients du métier.  Pour cela, tu peux faire appel au réseau des anciens de ton école, ils seront toujours ravis de partager leur expérience ! Tu peux également passer directement par ton réseau personnel ou tout simplement chercher des contacts sur le site institutionnel de l’entreprise qui t’intéresse.

Le projet professionnel se construit :

 Par le développement d’une maturité personnelle, professionnelle et relationnelle, supposant : la confiance en soi, la lucidité, l’ambition autant que … la modestie.

Par une ouverture d’esprit permanente permettant d’entretenir la conviction que le monde fourmille d’opportunités et qu’il n’offre en la matière pas de limite ! Le terme de démarche est essentiel car il montre combien le projet est un document vivant que l’on enrichit au fil du temps en le confrontant en permanence à sa propre réalité comme à celle de notre environnement.
Il se construit dans le temps, au fil :

  • des expériences personnelles
  • des expériences professionnelles
  • des expériences sociales dans le cadre d’engagements extraprofessionnels

Et les recruteurs, qu’est-ce qu’ils en pensent ?

Les avis des recruteurs sont assez concordants : l’idée n’est pas d’avoir un plan de carrières à dix ans, mais plutôt de bien cerner ce dont tu as envie, et pourquoi tu es intéressé par telle ou telle entreprise. Ainsi, le recruteur va essayer de comprendre la cohérence globale de ton projet, connaître les raisons de ta présence à l’entretien : « il est important que le candidat se soit posé des questions pour mettre en forme son ambition. » Par ailleurs, il faut que tu saches si tu souhaites rester à long terme sur le poste pour lequel tu candidates ou si tu veux changer  fréquemment de fonction.

Enfin, les recruteurs cherchent aussi à connaître la façon dont les compétences de l’étudiant peuvent s’appliquer aux métiers ciblés. » Ainsi, il est indispensable que tu aies une réelle connaissance de tes compétences actuelles, cela permettra à l’entreprise de t’indiquer les types de postes qui peuvent  te correspondre.

En conclusion, prends le temps de connaître tes aspirations pour pouvoir construire un projet structuré et cohérent. N’hésite pas à nous contacter si tu as des questions, un membre de l’équipe DETECT EMPLOI se fera un plaisir de te répondre !

La formalisation du projet professionnel

ATTENTION ! Si cela n’est pas fait avec le concours d’un professionnel, ce type de projet, rédigé par soi-même peut être dangereux. Il s’agit d’un document écrit, résultat d’un travail de synthèse, permettant de mettre en évidence des éléments :

  • Clairs
  • Concrets
  • Compréhensibles par une tierce personne
  • Répondant à un objectif précis : séduire ceux qui ont besoin de vous, donc, naturellement, ne pas intéresser ceux que vous ne voulez pas séduire...

Deux synthèses peuvent être réalisées:

L’une, complète, pour vous-même, l’autre que vous pouvez transmettre à l’extérieur (par exemple en complément de votre CV, après un premier entretien, ou lors de votre entretien annuel si vous êtes en fonction).

Il comprend cinq éléments :

-Un titre qui, en une phrase présente votre offre de service concrète, un sous-titre qui indique le ou les secteurs d’activité concernés, les titres de postes envisagés, l’indication de votre expérience et de votre disponibilité.
- Une synthèse de cette offre " ce que je vous apporte, ce que je veux faire et l’essentiel du «pourquoi je peux le faire»". En complément, l’indication de l’environnement, type d’entreprise (management, culture, taille...) qui  me convient.
- Une synthèse des expériences professionnelles, des références ainsi que des réalisations et initiatives marquantes qui appuient ce projet.
- Une synthèse des acquis de votre expérience professionnelle en 3 points " mes compétences et savoir-faire principaux", "mon savoir-être, ma personnalité", mes "verbes d’action".
- Une synthèse de vos engagements extraprofessionnels (cercles, clubs, associations, mouvements auxquels vous avez participé) et loisirs (cinéma, lecture...).

La validation de votre projet

Bénéficier de regards extérieurs vous apportera énormément. Rester coincé dans ses propres réflexions peut en effet vous amener à commettre des erreurs fatales !

Faites valider votre projet par :

  • un ami qui vous connaît:
  • un collègue
  • un professionnel du recrutement ou des Ressources Humaines
  • un professionnel de l’orientation professionnelle
  • une personne qui ne vous connaît pas du tout

Noter à chaque fois:

  • comment elle perçoit votre projet et votre profil
  • ce qu’elle en comprend
  • ce qu’elle trouve intéressant, crédible et attirant
  • ce qu’elle ne trouve pas intéressant, crédible ou attirant et… revoyez votre copie le cas échéant !

Ce qu’apporte la démarche projet

- Pour le jeune, elle assure une bonne connaissance de soi et du marché de l’emploi, une facilité de l’intégration socioprofessionnelle.
- Pour le salarié, elle participe à sa quête d’équilibre pour " tenir " face aux aléas des changements permanents. Elle contribue à l’harmonie entre vie professionnelle engagée, formation, développement personnel et    ouverture aux autres
- Pour l’entreprise, elle est source de créativité, de responsabilisation et d’autonomie